Return to site

404BILLY ACTIVE LE PROCESS

NOUVELLE ANALYSE

· Clément Damay

                En pleine ascension, notamment grâce au coup de pouce du rappeur belge Damso qui lui a offert ses premières parties de sa dernière tournée, 404Billy dévoile en ce mois de mars un nouveau projet intitulé Process qui comporte dix titres et un bonus presqu’un an après la sortie de son premier projet Hostile.

Connaître 404Billy

                Originaire de Villiers-le-bel dans le Val d’Oise, le rappeur de 24 ans n’en est pas à ses premières rimes, en effet 404Billy écrit ses premiers textes alors qu’il n’a que 11 ans. « 404Billy », « 404 » ou encore « Billy », tire son nom du personnage emblématique des westerns : Billy The Kid, qui sera aussi le point central de son premier titre phare : Le Kid est mort. Et c’est notamment après ce premier titre à succès et quelques freestyles que le public à commencer à le connaître, lui, et toutes ses phases obscures.

                404Billy se distingue à la fois par son flow mais aussi pour ses paroles, effectivement le rappeur de la région parisienne a un carnet lyrical plutôt obscur au point que certaines rimes et certaines métaphores soient très proches de la mort. Bien qu’une partie des auditeurs de rap vont trouver certaines de ses rimes dérangeantes, une autre partie l’a vraiment découvert à travers son premier projet : Hostile, qui comporte notamment les titres : Error #4 ; 404 ; Dissidence ou encore Demande à ton père.

Analyse de Process

                Après le premier EP Hostile en 2018, il n’aura pas fallu longtemps pour revoir réapparaître le 404, et quoi de mieux que de réapparaitre en compagnie de l’un des rappeurs les plus affluent aux multiples disques d’or, de platines et au disque de diamant ? En effet, en décembre dernier, 404Billy et Damso dévoilèrent leur première collaboration intitulée RVRE pour « Rien vu Rien entendu ». Un morceau où le rappeur du 95 démontre toute la technicité de son rap accompagné de Damso sur les refrains. Ils savaient tous les deux que ce morceau offrirait plus de public à 404, c’est ce qui se passa, étant donné qu’il s’agit actuellement du morceau le plus streamé de Billy. Damso n’est pas l’unique collaboration du projet, sur l’éogtrip formé en passe-passe, 404 Freestyle, on retrouve et on découvre Blaz Pit pour un morceau brûlant et monstrueux.

                Process s’ouvre sur le morceau Vécu. Ce dernier donne véritablement la couleur de ce nouvel EP qui ressemble fortement pour sa qualité et pour sa structure musicale à un avant-goût d’album. Sublimé par une prod atypique et la phase « J’repars pénard dans les ténèbres comme si j’retournais à la maison », ce morceau introductif fait replonger les auditeurs dans l’univers de 404. Un univers qu’on retrouve aussi dans le morceau Célèbre avec la répétition de son expression « Allez Zouin » qui était déjà un titre dans Hostile.

                Par la suite, deux autres morceaux furent clippés avant la sortie du projet : Espèce et Sombre Fan. Alors que le premier, au style beaucoup plus égotrip comme dans le morceau Jour de Guerre, parle des relations qu’il peut entretenir avec son prochain, le second lui raconte deux discours rappés par deux auditeurs particuliers. Dans ce très bon morceau, le premier couplet est le discours d’un fanatique fou qui prend les punchlines très sombres de 404 au pied de la lettre et le second est un auditeur qui ne comprend pas véritablement le rap exercé par Billy et veut absolument lui faire comprendre qu’il est mauvais.

                Lorsque 16 Mesures vous sort un article de ce style, c’est qu’il s’agit d’un très bon projet et qui nous a plu, et qui dit plaire dit coup de cœur, dans Process, il y en a plusieurs ! Le premier est à la troisième place de la tracklist : Rouler, un morceau tout à fait planant et entrainant grâce à la prod et le flow beaucoup moins découpant de la part de 404. Le second est le dernier morceau qui a été clippé : Rageux, un morceau où l’artiste parle de ceux qui critique sa musique depuis son récent succès. Enfin, les deux morceaux plus mélancoliques Preuve et Réel, nous ont marqué vraiment et ceux dès la première écoute. Entre prods mélancoliques et ténébreuses, refrains plus mélodieux et les thèmes abordés, ils forment d’excellents morceaux très bien exécutés par le rappeur.

                Pour conclure, alors que 404Billy a avoué au micro de Mehdi Maïzi pour OKLM préparer au mieux son premier album, Process est alors un avant-gout d’album. Entre des prods ténébreuses et oppressantes, ajoutées à un univers obscur mais beaucoup plus clair depuis que ses clips sont passés à la couleur : 404Billy a passé le cap du mode « Kill Bill » avec des rimes et des punchlines tranchantes dans un second EP réussi et alléchant pour son futur premier album…  

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly