Return to site

Nemir, un Hors-série avant l’album.

· Clément Damay

Nemir, un Hors-série avant l’album.

Très peu actif ces dernières années, Nemir avait annoncé son grand retour il y a quelques mois avec l’arrivée d’un nouvel album. Après Ailleurs en 2013, l’artiste de Perpignan s’était fait discret, mais on a pu entendre sa voix sur quelques projets comme ceux de Nekfeu : Feu et Cyborg, ou encore sur Grand Cru de Deen Burbigo.

Connaître Nemir

Bien qu’il n’ait pas la discographie de certains grands rappeurs, le nom de Nemir peut vous sembler familier. Même s'il commence à rapper dès ses dix ans, sa carrière débute directement sur scène où il se construit une réputation de freestyler notamment lors des Open Mic ou dans des concours de freestyle. En 2009-2010, il propose un projet trilogique qui s’intitule Next Level, dont le troisième opus n’a pas vu le jour, à moins qu'il s’agisse du projet qui arrive trois années après Next Level. En effet, Nemir revient en 2013 avec un EP intitulé Ailleurs, composé de dix titres, dans lequel on peut retrouver Alpha Wann sur Wake Up (lien vidéo) ou encore Deen Burbigo sur Ailleurs Remix (lien vidéo). Cette même année, il fait naître son label : Ailleurs Label. Après le succès rencontré par ses trois premiers EP, Nemir s’est effacé du devant de la scène. Dans une interview pour Booska-P (lien vidéo), le rappeur explique que cette absence est un mélange de manque d’envie, de fainéantise et de perfectionnisme dans la réalisation de ces morceaux.

Mais le rappeur originaire de Perpignan est sorti plusieurs fois de sa cachette, tout d’abord en 2015 sur le projet Feu de Nekfeu sur le titre Princesse (lien vidéo), puis sur le projet suivant du Fennek Cyborg en 2016 où l’on peut les retrouver en compagnie de 2zer, Doums & Mekra sur le Regard des gens. Puis l’année dernière, en 2017, sur le titre Freedom du premier album de Deen Burbigo : Grand Cru. Le bémol de ces featuring c’est que Nemir chante seulement les refrains et ne réalise aucuns couplets, chose tout à fait rectifiée dans Hors-série.

Ce qui le différencie des autres rappeurs de sa génération, c’est sa voix. En effet, il a la chance de pouvoir jumeler sa manière de kicker sur des prods avec le chant. Aujourd’hui pour réussir dans le rap, il faut savoir maitriser son flow vocal et lyrical mais aussi poser sur des prods qui accrochent auditivement. Sa faculté d’adapter sa voix en fonction des rythmes, permet à Nemir de pouvoir poser sur des prods aux sonorités originales et variées.

Analyse Hors-série

Il aura fallu attendre cinq ans après Ailleurs pour écouter un nouveau projet de Nemir : alors qu’il avait annoncé un album, Nemir annonce par surprise un EP intitulé Hors-série composé de six titres dont trois featurings, avec Krisy, Deen Burbigo et PLK. Les trois premiers titres du projet, Stress, Saiyen et Regard, avaient déjà vu le jour sur Facebook en février et mars dernier. C’étaient des morceaux qui n’allaient pas faire partie de l’album, mais qui avaient pour but de se rapprocher du public; il ne voulait pas dévoiler de nouveaux extraits après Des Heures et Ça sert.

Le point commun entre tous ces titres, c’est qu’ils ne sont composés que d’un seul mot, comme pour définir le thème du morceau, ce qui se confirme puisque chacun des morceaux à sa propre identité et surtout son propre thème, mais tous relevants de la psychologie.

En effet, dans le premier titre Stress, il explique qu’il réalise qu’il met du temps et que cela l’angoisse, d’où le nom du morceau, mais qu’il justifie ce temps par sa perfectibilité au point de dire « j’ai tardé, les plus jeunes m’appellent l’ancien ». Mais dans ce même titre, il dévoile que cette période se termine et que maintenant tout ce qu’il veut entreprendre est prêt : le « il est l’heure, ça fait « ding dong » » est clairement une référence à un plat préparé, il préfère faire un repas de haute qualité qu’un menu à emporter dans ton fast food préféré où on oublie de te mettre ta sauce et tes pailles.

Par ailleurs, le morceau suivant, intitulé Saiyan, vient complémenter le premier titre, avec la succession de : « un/deux albums et on s’en va » et « trois/quatre albums et on s’en va », où il explique qu’il sait qu’à un moment, il n’aura plus rien à dire et raconter. Le temps qu’a prit Nemir pour annoncer son retour après des semaines de travail est inconsciemment une volonté de savourer chaque détails car il sait qu’un jour cela s’arrêtera.

Dans ce projet, on retrouve trois featurings, le premier avec Krisy sur Stress, le second avec Deen Burbigo sur Sablier et enfin le dernier sur Zion en compagnie de PLK, des featurings harmonieux dont les couplets des invités s’insèrent bien dans l’univers de l’artiste.

Dans chacun de ces featurings, on a la présence de Nemir à la fois sur les couplets et sur les refrains, qui permet d’amener une dose de fraicheur en plus dans les morceaux, bien que son flow soit chantant, il ne s’interdit pas de kicker, notamment sur Sablier, qui comme le titre l’indique est un morceau basé sur le temps qui défile.

Sur le titre Zion, qui représente une sphère spirituelle comme un symbole d’unité, de paix et de liberté, les deux artistes parlent d’une relation avec une femme nommée Maria tout en expliquant une volonté de s’échapper du quotidien. Mais après plusieurs écoutes, on est venu à se demander si Maria était une femme réelle ou une représentation de la surcharge de travail que les deux rappeurs peuvent s’imposer, d’où cette volonté de partir et prendre l’air pour s’aérer l’esprit.

L’ultime titre s’intitule Demain, un morceau beaucoup plus chantant et une volonté de laisser entendre la prod, comme si c’était un featuring avec elle. Ce titre peut être vu comme la fin de l’EP, donc l’outro, mais aussi comme le générique du début des grands projets avec notamment le premier album, où les retours seront déterminants. Même si il explique dans Regard, que le regard des gens est peu important sauf dans ceux qui t’encourage et te soutienne dans ce que tu fais, une thématique qu’on avait déjà retrouvé dans le titre Le Regard des gens sur le projet Cyborg de Nekfeu.

Pour conclure, le projet Hors-série est un projet qui a pour but de préparer la sortie de l’album et de se rapprocher du public après ces années d’absences. Une volonté de préparer aussi le public à la diversité musicale que va contenir l’album, comme on a pu le voir sur les titres dévoilés Des Heures (lien vidéo) et Ça sert (lien vidéo). Nemir est par ailleurs attendu en featuring sur différents projets d’autres rappeurs qu’il côtoie comme Jazzy Bazz. La machine Nemir est relancée en espérant que cela soit concluant et surprenant comme l’est Hors-série.

5 Punchlines d’Hors-série sélectionnées par 16 Mesures

« Réussir avant sa mort : une question de survie

Je veux voir l’avenir comme une grande surprise. » - Regard

« J’arrête de déconner, j’veux pas devenir c’que j’déteste. » - Regard

« Réussir, ça prend du temps comme une rapta à la bière. » - Sablier, Deen Burbigo

« Le bouquin d’la ville, c’est les keufs qui tournent les pages. » - Zion, PLK

« Si, demain, tu pars, j’pars avec toi. » - Demain

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly