Return to site

DINOS PROLONGE LE PLAISIR AVEC IMANY DELUXE

APRES AVOIR DELIVRER IMANY EN AVRIL DERNIER, LE RAPPEUR OFFRE UNE EXTENSION DE 7 NOUVEAUX TITRES

· Clément Damay

                Longtemps attendu par son fidèle public, Dinos avait finalement dévoilé son premier album intitulé Imany en avril dernier, avec des guests tels que Joke a.k.a Ateyaba et Youssoupha. Mais, le rappeur a décidé de finir l’année en beauté avant d’attaquer de nouveaux projets, avec une version Deluxe d’Imany contenant sept morceaux inédits. 16 Mesures ayant déjà réalisé l’analyse de la version initiale (lien article 004) vous offre lui aussi une version Deluxe de cet article dans ce 30ème épisode.

Connaître Dinos

                Anciennement Dinos Punchlinovic, plus simplement Dinos, Jules Jomby est un rappeur de 25 ans d’origine camerounaise qui a grandi à la Courneuve en Seine Saint Denis. Ce rappeur fait partit des rappeurs qui ont les plus belles plumes : entre des punchlines percutantes dans les Rap Contenders aux belles rimes dans ses premiers projets : L’Alchimiste en 2013 en référence au très bon livre du même nom de Paulo Coelho (dont nous vous conseillons la lecture, ndlr) puis Apparences en 2014 dans lequel on retrouve l’incontournable Namek.

                Alors que le rappeur avait annoncé son premier album Imany après ses deux premiers EP, c’est seulement en avril 2018 qu’il vit le jour. Il fallait du temps au rappeur pour être plus mature dans ses textes et pour pouvoir passer cette étape du premier album. Un premier album qui, aux yeux de 16 Mesures, est l’un des meilleurs projets de cette année 2018 très chargée musicalement. Emmené par le puissant Pleurs du mal, le très bon Flashé et le poignant Helsinki, l’album de Dinos en a ravi plus d’un. Par ailleurs, le rappeur de la Courneuve a fait son apparition dans l’extraordinaire projet du 93 Empire réunissant la majeur partie des rappeurs de Seine Saint Denis, sur Drive By avec Sadek et Ixzo, et sur Viens dans mon 93 avec Fianso et Hornet la Frappe, mais aussi sur le morceau Fausses Notes du projet Brooklyn – Paris de Red Bull qui regroupait aussi Infinit’, Jok’Air ou encore Krisy.

Analyse Imany Deluxe

                Etant donné que nous avons déjà réalisé une analyse sur Imany dans la saison 1, il est évident que nous n’allons pas la refaire, mais nous vous invitons à la lire ici. Cette analyse est une version Deluxe de ce premier article.

                Imany Deluxe s’ouvre sur le morceau Placebo. Ce morceau était vraiment attendu de la part des auditeurs du rappeur, tellement attendu que l’extrait dévoilé a connu des covers, sans même que le morceau soit entièrement sorti. Ce morceau qui suit les traces d’Helsinki dans sa mélancolie et dans son thème abordé, est logiquement notre véritable coup de cœur de cette extension d’Imany.

                Cette extension est une extension vraiment mélancolique, après Placebo on découvre l’excellent Comme ça, un morceau fruit de la tristesse, de la misère et de la soif de s’en sortir. Coco vient répondre à ce morceau, où Dinos ressent une part de bonheur et de soulagement dans les choses qu’il a accompli. Ce morceau fait preuve aussi de sagesse, d’autant plus qu’on a par ailleurs avec le message vocal laissé par Dinos à la fin, une nouvelle référence à Helsinki, dans ce dernier il se mettait dans la peau d'une ex-copine qui lui laissait un message vocal où elle y déplorait leur rupture. Dans Coco, on remarque un contraste car il décide « de ne pas parler dans le vide » et dire les choses de vive voix plutôt que sur un répondeur.

                D’un autre côté, Dinos, comme il a pu le livrer au micro de nos confrères de La Sauce (ici), s’est aussi beaucoup lâché et amusé sur cette extension. Il avait moins cette pression et cette volonté de parfaire ses rimes, mais plus une volonté de montrer son inspiration et de s'amuser, comme sur PFW pour Paris Fashion Week ou encore Fetty Wap.

                Les deux derniers morceaux sont Rétrograde et Sinéquanone. Le sixième titre, Rétrograde, est très mélancolique et chantant, le style nous rappelle le morceau Sophistiqué en version plus calme. Un morceau très réussi pour le rappeur de la Courneuve. Le dernier morceau du projet est quant à lui beaucoup plus entrainant et bourré de punchlines, un générique de fin pour Imany et un remerciement aux personnes qui le soutiennent.

                Pour conclure cette version Deluxe, uniquement digitale, d’un des meilleurs albums de cette année 2018, est une véritable cerise sur le succulent gâteau Imany. Une extension qui vient conclure l’année de Dinos et ouvrir sur un nouvel album qui sortira en 2019 et qui s’intitulera Taciturne… 16 Mesures restera bien entendu très attentif…

5 Punchlines d’Imany Deluxe sélectionnées par 16 Mesures

« Un peu d'bleu dans mon feu, un peu d’rouge dans mes yeux

J'pense à toi à nous deux, j'vais pas bien, j’vais juste mieux » - Placebo

« J'veux ma revanche, j'fais une fourrure

Sur la schneck de Brigitte Bardot » - Comme ça

« La pute dit que j'ressemble à Kevin Hart

Sa pote dit j'ressemble à S.Pri Noir » - Fetty Wap

« J'suis Verlaine avec des grillz, j'suis Baudelaire en Off-White » - Sinéquanone

« J'fais semblant d't'écouter comme les freestyles au phone-tel pendant les Planète Rap » - Sinéquanone

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly