Return to site

LES 3 CLIPS (VOL.25)

KAARIS & SCH

7 JAWS

HANKOCK

· Clément Damay,Pierre Simon

CIGARETTE (feat. SCH) / KAARIS

Avec le troisième volume Or Noir, Kaaris annonçait un retour violent. L’album n’a pas plus à tous ses fans de la première heure, mais le featuring avec SCH sort clairement du lot. Sur une prod de Yoshi, Kaaris se fait plaisir et rappelle la bonne époque sur Cigarette : flow énervé et punchlines tranchantes. Le S, sorti à peine du succès de JVLIVS, étale encore une fois tout son talent avec une aisance bien sudiste. Au niveau du clip, on retrouve les deux rappeurs dans un hangar, les lumières sombres et la présence de gilets pare-balles annoncent tout de suite une ambiance aussi violente que le son. Par la suite on peut voir aussi des armes entreposées en lien avec les trafics dans le hangar. Entre deux moments de gestuelles, on peut voir des tentatives de prises de hangar par la police, un vrai film de catégorie policier et brutal comme chez Olivier Marchal.

Pour conclure, nous citerons SCH qui dit avec justesse : « Musique violente, nous on bousille la fête » pour un parfait résumé de cette mosntrueuse connexion.

REGARDE LEE / 7 JAWS

7 Jaws commence à faire son trou dans le milieu du rap. Après avoir dévoilé deux projets en clin d’œil à Jules Vernes, Nautilus (2017) et Steam House (2018), on a pu le voir collaboré avec Seezy, pour son futur projet. Ayant une popularité croissante, l’auteur du célèbre titre Stan Lee, appelle son public les « Lee », et il l’interpelle dans ce nouveau titre mélodieux : Regarde Lee.

Concernant le visuel, on retrouve le même plan du rappeur seul durant tout le clip, à la seule exception de sa caméra et d’un cheval qu’il monte comme Lucky Luke monte Jolly Jumper détournable en JoLee Jumper pour l'artiste. Sa caméra lui permet de se filmer et donc d’ajouter un angle de vue plus intimiste avec un effet visuel ancien. Au niveau des couleurs, on retrouve beaucoup de couleurs chaudes faisant penser à un coucher de soleil, une ambiance nocturne est installée, ce qui colle à la perfection avec l’ambiance du clip.

CHARBONNER / HANKOCK

Après Zannen et Sérieux, c’était dans le troisième volume Dieu Bénisse SuperSound de Sneazzy qu’on avait pu découvrir Hankock avec Dark Angel. Alors que beaucoup attendent son premier projet depuis les DBSS, un projet intitulé Exorde qui est paru vendredi dernier. 

Avant de dévoiler son EP, Hankock à dévoiler deux morceaux et notamment Charbonner. Entre une prod majestueuse de Rob1 et un flow découpant du rappeur qui enchaine punchlines sur punchlines notamment avec « J’suis Pogba, tu es Bodmer » ou encore le percutant et virulent « si il pleuvait du sperme, beaucoup marcherait la bouche ouverte ». Pour ce qui est du clip réalisé pour le morceau, on se retrouve dans un garage prêt à sortir le bolide Exorde. Entre belles filles, belle caisse et néons rouges, rien de plus plaisant que de retrouver et découvrir un Hankock affamé de réussite.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly