Return to site

Le Kintsugi de VSO

· Clément Damay

Alors que le rap francophone semblait être sous le pouvoir et l’image de la capitale française, de Marseille ou encore plus récemment du peuple belge, certains artistes et certains groupes cassent ses idéaux préconçus. En effet, après le succès du groupe rennais Columbine, c’est au tour du groupe nîmois de VSO de donner de leur voix avec leur nouvel EP : Kintsugi.

Connaître VSO

Originaire de la merveilleuse ville de Nîmes, le groupe VSO est constitué de cinq membres : trois rappeurs dont Pex, Vinsi et Alien ; DJ Obwan et Martin, un ingénieur du son. A l’ombre pendant quelques années, ce groupe réalise néanmoins certaines premières parties comme Nekfeu, Bigflo & Oli, Mobb Deep, Lino, etc…

Unis par la même passion, mixée à une détermination remarquable et mélangées à un style musical d’un rap nouveau et frais, le groupe VSO était bien déterminé à surprendre. Une rencontre va venir bouleverser et propulser le groupe sur le devant de la scène : la rencontre de Maxenss. Bien que cet individu soit compliqué pour certains à définir, Maxenss, youtubeur musicien et humoriste, dont l’originalité (très appréciée par 16 Mesures, ndlr) connait un sacré succès notamment à travers le morceau Chanson de la démonétisation (lien vidéo), va venir collaborer avec le groupe sur l’EP Southcoaster.

Paru en octobre 2017, l’EP Southcoaster va être le tournant du groupe nîmois grâce à cette collaboration. Et c’est sur un air Bongo Bong de Manu Chao, intitulé Eté Indien, que le groupe accompagné de Maxenss vont faire parler d’eux (lien vidéo), une douceur musicale sur l’instrumental de ce classique. Par ailleurs, certains titres comme Hello Haters (lien vidéo), Magma (lien vidéo) et le titre éponyme du projet (lien vidéo) ont connu aussi leurs succès.

Analyse Kintsugi

Pour commencer, Kintsugi « jointure en or » en japonais, est une méthode japonaise de réparation des porcelaines ou céramiques brisées au moyen de laque saupoudrée de poudre d’or. Mais, ici, le kintsugi symbolise et métaphorise la résilience en psychologie.

Ce nouvel opus débute sur un cassage de nuques très surprenant musicalement du groupe nîmois. Wheelin, dont le morceau a été déjà clippé (lien vidéo) et annonçait Kintsugi, est un morceau plein d’énergies et rythmiquement parlant réalisé pour faire remuer la foule. Par ailleurs le morceau 2 fois + rentre dans ce même mood où les trois nîmois ne vont pas hésiter à montrer leur talent de kicker.

Ce trio de rappeurs aux belles gueules, mélangé à cette belle vibe ensoleillée dans leurs morceaux, étaient obligé de nous proposer dans leurs petits plats : quelques morceaux portés sur les femmes avec notamment Toreador (lien vidéo) ou encore Iceberg qui vient pour sa part glacer cette chaleur musicale du groupe. Par ailleurs, le morceau éponyme Kintsugi est lyricalement ce qui se fait de mieux dans cet EP. En effet, cet amas de sentiments obscurs des trois rappeurs apparait dans nos oreilles comme une véritable réussite, un vrai air frai à nous faire glacer la peau : il donne clairement envie de s’asseoir dans un fauteuil, de se laisser porter par la musique et de s’offrir quelques moments de réflexions avec soi-même (les âmes musicales non friandes de la mélancolie peuvent s’abstenir pour ce morceau, ndlr).

Bien que le groupe ait une musique à nous donner des coups de soleil, ce soleil brûlant se transforme en une éclipse dans le morceau Nicotine Blues où le groupe nous transporte dans un mood totalement différent. Imagé par les ronds de cigarettes dans le morceau précédemment évoqué, ce phénomène de tourner en rond, de stagnation, est aussi exprimé dans le morceau Faena.

Alors qu’on pouvait s’attendre à la présence de Maxenss sur au moins un des morceaux de cet opus, c’est finalement avec surprise qu’on découvre des collaborations avec Nemir et La Yegros sur ce nouveau projet de VSO. En compagnie du rappeur de perpignanais (dont notre article sur son EP Hors-série est toujours disponible, ndlr), Béton Brûlant est un hommage aux régions du sud desquelles les rappeurs sont originaires. Ce morceau ensoleillé apporte un grain de douceur par le refrain de Nemir et un grain de mélancolie pour son texte très personnel, tout cela sur un prod magnifique grâce à cet accompagnement de guitare et de trompette sur les refrains. Le second guest est une femme et il s’agit de La Yegros sur Où on va (lien vidéo). C’est sur de quelques accords de guitare, des paroles touchantes, un texte semi rappé et semi chanté et accompagné de la douce voix de la chanteuse d’origine argentine que l’EP se termine. Un morceau aux saveurs particulières sachant qu’il a été entièrement réalisé par les trois rappeurs (Pex ayant composé la ligne mélodique à la guitare, Alien chantant le refrain et Vinsi travaillant sur le beat).

Pour conclure, ce nouvel opus Kintsugi confirme bel et bien la montée en puissance du groupe nîmois, qui profite de ce succès pour sillonner cet été les routes de France pour partager leur musique et retourner les festivals. VSO continuera à faire parler d’eux car leur musique différente, positive et entrainante sensibilise de plus en plus le public francophone.

5 Punchlines de Kintsugi sélectionnées par 16 Mesures

« J'crois qu'j'suis pas né au bon endroit et j'fais toute la route à l'envers. » - Béton brûlant

« Des "Je t'aime" en offrande

Pour un cœur en naufrage

Des regrets à revendre

Depuis que j'ai pris le large. » - Toreador

« J'aime avoir les couilles aussi vides qu'la tête à Nadine Morano. » - 2 fois +

« Mon cerveau me fait chier, je veux plus réfléchir

Reçois ma lettre dans l'cœur comme un mot fléché. » - Kintsugi

« À force de lire entre les lignes

J'arrive à tourner la page. » - Kintsugi

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly