Return to site

BIGFLO & OLI : De la vraie vie à la vie de rêve

LE TROISIEME ALBUM DES RAPPEURS TOULOUSAINS

· Clément Damay

                Rappeurs ? Chanteurs ? Youtubeurs ? Bigflo & Oli connaissent la foudre des critiques faciles sur leurs musiques et leur gestion de carrière depuis leur ascension sur la scène musicale française. Malgré les critiques, Bigflo & Oli ont surtout un très large public qui les soutient et c’est à eux, et non aux haters, que ces derniers ont délivré leur troisième album intitulé La vie de rêve.

Connaître Bigflo & Oli

                Originaire de Toulouse, Bigflo pour Florian et Oli pour Olivio sont frères dans la vraie vie et forment l’un des duos les plus écoutés en France. C’est pendant leur jeunesse bercée par une mère algérienne et un père argentin, que Bigflo & Oli tombent sous le charme de la musique et du rap. Les deux frères aujourd’hui âgés de 25 ans pour Flo et 22 ans pour Oli, commencent à rapper leurs premiers textes alors qu’ils n’ont que 9 et 6 ans.

                Leur carrière démarre véritablement en 2005 avec leurs premiers clips intitulés Château de carte et Fiers d’être toulousain. Ils plongent alors leur adolescence dans l’écriture et avec une volonté de faire aussi mieux que les rappeurs qu’ils écoutent. Ils se font de plus en plus connaître au fur et à mesure des années avec les Rap Contenders du Sud, des festivals, ou encore en réalisant des premières parties comme celle de Sexion d’Assaut, la Rumeur, 1995, Orelsan, IAM, … Par la suite, le duo toulousain sortira d’autres morceaux à partir de 2012 comme C’est que le début ou même Pourquoi pas nous ? dans lequel on retrouve Orelsan.

                Leur premier projet en 2014 est un EP de 5 titres intitulé Le Trac dans lequel on retrouve notamment Gangsta, Monsieur Tout le Monde ou encore Jeunesse Influençable. Suite au succès de leur EP, ils dévoilent l’année suivante leur premier album : La cour des grands. Cet album certifié disque de platine comporte les morceaux Comme d’hab, Aujourd’hui et Nous aussi, il sera par ailleurs accompagné d’une réédition qui comporte les morceaux de l’EP et des inédits. Il faudra attendre 2017 pour écouter le second album : la Vraie Vie. Cet album démontrait une véritable progression des toulousains. Portés par les succès de Dommage, Papa avec leur père Fabian et Ça va trop vite avec Busta Rhymes, l’album est devenu triple platine (300 000 ventes, ndlr) et connu lui aussi sa réédition.

Analyse de La Vie de Rêve

                Avant de se faire appeler La Vie de Rêve, l’album devait être appelé La Vraie Vie 2, mais ils se sont finalement ravisés sur La Vie de Rêve. Ce nouvel album de Bigflo & Oli est une véritable suite des deux premiers projets à cause des multiples clins d’œil présents dedans. Cela vient dès le premier morceau : Nous aussi 2. Après le premier opus dans la Cour des Grands, où ils démontraient qu’ils pouvaient aussi faire du rap, cette fois-ci ils font l’apologie de ce qu’ils ont aussi fait par rapport aux autres grands rappeurs.

                Les deux morceaux qui suivent sont Plus tard et Demain. A la manière de Dommage où ils donnaient des cas de vie où l’on pouvait suivre ses erreurs alors qu’il faut suivre son instinct, Plus Tard est un morceau chanté qui démontre que l’innocence d’un enfant se transforme en la naïveté de l’adulte. Le morceau avec Petit Biscuit, Demain, a été dévoilé cet été et est plein d’espoir en disant que malgré les problèmes d’aujourd’hui, « ça ira mieux demain ». Le morceau est par ailleurs rempli de références à d’anciens morceaux des deux rappeurs.

                Vient ensuite le mélancolique Rentrez chez vous !. Dans ce quatrième titre, les deux rappeurs font une forme de story-telling comme l’histoire d’amour sur Château de Sable, où ils sont des immigrés qui veulent quitter la France à cause de la guerre. Ils se mettent alors à la place des immigrés qui quittent leur pays pour se réfugier, d’ailleurs Flo meurt dans la traversée de la Méditerranée. Enfin chapeau car à la fin de chaque couplets de ce très bon morceau : ils se terminent de la même manière en augmentant le temps qu’ils ne se sont pas vus. Ce morceau est suivi par Bienvenue chez Moi, beaucoup plus joyeux que son précédant, cette track montre la beauté de la France. D’ailleurs dans cette suite de morceaux par les titres, on retrouve les doux Rendez-vous la Haut et Sur la Lune.  

                Le morceau Maman restera sans aucun doute notre morceau préféré du nouvel album des frères toulousains avec le morceau Il est où ton frère, où Flo et Oli s’écrivent car ce qu’ils vivent entre les studios et les concerts leur manque. Après avoir fait le morceau Papa sur l’album précédant, ils réalisent ici un morceau différent et très touchant sur leur mère. Par ailleurs, après le très bon solo d’Oli avec Olivio sur la Vraie Vie, on a le super solo de Flo avec Florian sur ce nouvel album, un morceau très personnel et très puissant. Enfin, on a aussi la suite du titre la vraie vie avec le titre la vie de rêve. En effet, ce morceau qui vient conclure l’album est clairement la suite du morceau qui avait ouvert l’ancien. A noter qu’il y a toujours la présence de la grosse voix et que ce coup-ci c’est Oli qui ouvre le titre, et Flo qui avait dit « On était venu en paix et on revient en guerre » dans ses premières rimes de La vraie vie, commence son couplet de cet ultime morceau par « On était venu en guerre et on repart en paix ».

                Pour ce qui est des invités, après Petit Biscuit sur Demain, on retrouve les artistes Kacem Wapalek et Naâman sur le très bon : La Seule. Naâman aux refrains pour donner un aspect reggae et mélodieux au morceau rappé par les trois autres. Ensuite on a le groupe Tryö sur l’excellent Ferme les yeux. Une chanson qu’on a beaucoup aimée chez 16 Mesures. Mais ce qu’on attendait le plus sur ce nouveau projet c’est les featurings avec Black M et Soprano. Alors que tout le monde pouvait s’attendre à une chanson, on a affaire à quatre couplets qui montrent que les quatre rappeurs rappellent d’où ils sont issus avant de proposer aujourd’hui une musique diversifiée. C’est que du rap vient aussi faire un clin d’œil au morceau C’est pas du rap du premier album.

                Pour conclure, au-delà des critiques des puristes du rap street-cred, le troisième album déjà disque de platine de Bigflo et Oli est une véritable merveille auditive. Des morceaux où ils rappent aux morceaux plus chantés, les toulousains ont fait ce qu’ils aimaient faire et pour tous les goûts. La vie de rêve est pour eux la vraie vie, une vie rythmée par la musique et qui les emmènera faire deux fois le stadium de Toulouse ou encore l’U Arena en 2019, une vie de rêve qui leur permet aussi bien de faire des vidéos sur Youtube, des morceaux avec Squeezie comme Freestyle de Twitter, des feats comme avec Guizmo sur Pas du même monde ou encore des freestyles comme Insolent 3

5 Punchlines de La Vie de Rêve sélectionnées par 16 Mesures

« Faut pas que j'oublie d'acheter du PQ

J'note mes courses dans les couplets » - Nous aussi 2

« Et quand elle crie, j'dois comprendre je t'aime » - Maman

« Mon rap, c'est d'l'art ; mes albums, c'est des expos » - La Seule

« L’Afrique a ouvert un restaurant, quand est-ce que l'Europe paye l'addition ? » - Ferme les Yeux

« Ils ont pas inventé la poudre eux ils s'la foutent dans l'nez » - C’est que du rap

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly