Return to site

LES 3 CLIPS (VOL.10)

MYTH SYZER & ALKPOTE & JOK'AIR, KOBA LAD, GUIZMO

· Pierre Simon,Spline

VILAIN – MYTH SYZER & ALKPOTE & JOK’AIR

En fin d’année 2018, Myth Syzer revient dans le décor rap avec Bisous Mortels, une mixtape quasiment entièrement produit par lui-même et composé uniquement de feats qualitatifs avec Di-Meh, Hamza, Ateyaba (Joke, ndlr) ou encore Alkpote et Jok’air sur Vilain dont le clip vient d’être dévoilé.

L’artiste de La Roche-sur-Yon laisse aux rappeurs les couplets et chantonne sur un refrain entraînant. Quant à Big Daddy Jok et l’empereur de la crasserie, ils posent à leurs façons comme ils savent si bien le faire avec des textes composés de punchlines sur un thème égotrip de gangster, ils sembleraient que les talents musicaux des trois gangsters soient leurs meilleures armes.

L’idée original provient de « Myth Syzer le designer » comme Alkpote le nomme, cependant il s’allie à

Nefast 140 pour la réalisation d’un clip vidéo mêlé à des photos travaillé, une ambiance obscure, des courbes féminines alléchantes et des jeux de lumières.

Lors des deux couplets, les rappeurs apparaissent seuls, Jok’air accompagné d’une danseuse, se retrouve dans un strip club. Tandis que le grand aigle montre l’étendue de son humour en se dévoilant dans le salon d’une cougar repassant de la lingerie sexy, puis plus sérieusement dans un bar tabac avec sa secte de clones. C’est enfin sur le refrain que les trois se retrouvent dans un bolide vintage contenant dans le coffre les armes des vilains, puis dans le club accompagnés d’une femme aux courbes diaboliques.

R44 – KOBA LA D

Au départ, Koba La D, s’est fait connaître par une série de freestyles nommés « Ténébreux », il en sortira une mixtape qui ne passera pas inaperçue. Il sera appelé début 2018 sur la compilation Game Over, dans laquelle on retrouve Vald, MHD, Aya Nakamura, Niska, Ninho... En septembre 2018, il décide de se lancer dans le grand bain, en sortant VII son premier album. Il va littéralement exploser grâce aux tubes La C, Train de vie et Oyé. Son flow atypique sur des prods très trap font de la musique de Koba un mélange très explosif.

Après son succès, il décide d’enchainer les singles comme Aventador, Fefe, et enfin R44 pour remplir son garage musical. Ce dernier est une référence directe à un modèle d’hélicoptère présent dans le clip du morceau. Dans le clip tous les codes de la street et du rap gangsta sont présents : de la tenue à la kalash, le jeune rappeur reste dans une ambiance sombre qui lui convient à merveille. L’hélicoptère est le thème central du morceau et donc du clip, par ce moyen de locomotion couteux, Koba montre qu’il a réussi et qu’il en est fier. On peut donc noter un contraste entre l’univers très rue, sombre et le côté plus luxueux qui rappellent la réussite de l’artiste. Un nouvel extrait devrait se dévoiler prochainement et serait le premier extrait de son nouveau projet, un projet qu’on attend impatiemment...

GPG 5 – GUIZMO

A maintenant près de trente ans, Guizmo n’est plus à présenter, entre ses passages au Rap Contenders, son conflit avec le collectif L’Entourage qui, malgré des hypothèses, reste à l’heure actuelle un grand mystère du rap français. Mais Guizmo c’est aussi des morceaux de huit minutes sans refrains avec une écriture digne des plus grands : André, qui pourrait être considéré comme un classique du rap français.

Le renard à neuf queues est aussi un personnage, mais ne joue pas pour autant des rôles, son passé difficile et ses démons sont toujours bien présents dans ses morceaux. Malgré qu’il soit depuis longtemps dans le game, il a réussi à s’adapter aux tendances comme le prouve son dernier titre GPG 5 qui annonce une nouvelle mixtape. Le renard découpe avec toujours facilité une prod aux sonorités trap. Concernant le clip, il est très sombre : on se retrouve le soir dans une cité, avec un Guizmo vêtu de noir pour renforcer l’obscurité du clip. Pour que le tout colle avec la dynamique de l’instru, le montage de Chérif est très bien exécuté. On attend donc la mixtape du Guizi Ouzou qui, si elle reste dans la continuité de ce premier extrait, promet de belles choses.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly