Return to site

VALD, NQNT 33 TOUJOURS PLUS HAUT, TOUJOURS PLUS LOIN, TOUJOURS PLUS FORT

LE NOUVEL OPUS DES NQNT

· Clément Damay

Après avoir délivré son deuxième album XEU le 2 février dernier, faisant de cet album un des meilleurs albums de cette année 2018 récompensé double disque de platine. Vald dévoile de manière surprise un nouvelle mixtape intitulée NQNT33 en ce mois de septembre, qui est un nouvel opus de la célèbre saga des NQNT.

Connaître Vald

                Vald pour Valentin le Du, est un rappeur français né en 1992 qui grandit à Aulnay sous-bois en Seine Saint-Denis. Surnommé le « Eminem français » par la fine analyse musicale de Thierry Ardisson, il est en réalité bien différent du rappeur américain, et bien différent de ce qu’il se fait dans le monde de la musique. Entre morceaux satiriques aux paroles censées, aux clips déplacés mais ingénieux en passant par des interviews mémorables, Vald ne s’interdit rien et n’hésite pas à aller aux bouts de ses délires faisant de lui un rappeur créatif et déclassé aux multiples facettes qui remplira Bercy en novembre 2019.

                La carrière de Vald commence officiellement en 2012 avec la sortie de sa première mixtape NQNTMQMQMB (Ni Queue Ni Tête Mais Qui Met Quand Même Bien) et quelques mois plus tard avec Cours de rattrapage qu’il regroupera sous un double CD en 2016. Dans cette première mixtape on retrouve des morceaux comme Journal Perso et Branleur. Bien que NQNTMQMQMB fût le pilier de la série, il faudra attendre 2014 pour voir le premier volet des NQNT (Ni Queue Ni Tête) qui sera accompagné du second volet un an plus tard. Dans ces deux EP on retrouve des morceaux phares du rappeur comme Par Toutatis, Shoote un ministre, Bonjour, ou encore Selfie dont il a réalisé trois versions du clip (la troisième se trouve sur Pornhub, ndlr). Par la suite, il dévoile des morceaux tels que Ma meilleure amie, Megadose, Vitrine avec Damso et Eurotrap, qui seront extraits de son premier album en 2017 intitulé Agartha en référence au royaume sous-terrain mythique. Cette référence et ses morceaux musicalement décalés aux paroles bien plus que censées, dénonçant notamment les problèmes sociaux, font de Vald : un sujet à de multiples vidéos de complots, dont il ne manquera pas de parodier dans une analyse de clip en guise de promotion d’album (ici). Vald fait partie des artistes qui maitrisent à la perfection une promotion d’album. Pour XEU, il a créé un faux compte Twitter qui le menaçait de le leaker (partager avant la sortie, ndlr), des menaces qu’il n’a pas pris au sérieux et par l’intermédiaire de ce compte il a dévoilé un faux leak dont aucun des morceaux présents dedans ne se trouvait dans l’album au final, ce qui forma aux yeux du public : NQNT3. XEU quant à lui est sorti le 2 février, il contient notamment Désaccordé (le morceau le plus streamé de 2018, ndlr), Gris et Deviens Génial et sera certifié double disque de platine.

                2018 aura été une année très chargée pour Vald d’abord avec son album XEU, qui est pour 16 Mesures un des meilleurs albums de cette année, mais surtout pour avoir réalisé un grand nombre de featuring sur d’autres projets, chose assez inhabituel pour le rappeur qu’on n’avait pas trop vu collaborer les années précédentes, mise à part fin 2017 sur Plus Haut avec Alkpote. Mais le meilleur dans tout cela c’est qu’ils sont bons, voir même excellents : La valise avec Hornet la Frappe, Bizarre avec Lorenzo, DeLorean avec Rim’K, Qui dit mieux avec Gringe, Orelsan et Suikon Blaze AD, Barbara avec Georgio, mais surtout des apparitions dans le magnifique projet 93 Empire sur Woah avec Kalash Criminel, Sadek, Heuss L’Enfoiré, Soolking, Mac Tyer et Fianso, mais aussi sur Iencli avec ce dernier.

Analyse NQNT33

                La mixtape s’ouvre sur le morceau Non-Stop. Un morceau complétement fou et décalé qui représente véritablement Vald dans tous les sens du terme. D’abord musicalement, c’est une nouvelle preuve que Vald ne s’interdit rien et pousse ses délires jusqu’au bout d’autant plus qu’il s’agit d’un nouveau volume « Ni Queue Ni Tête ». Mais aussi dans son texte, où il raconte ce qu’il fait, qu’il est numéro 1, qu’on fait tourner ses morceaux en club mais que ce n’est pas pour autant qu’il s’amuse à jouer les stars.

                Le nouveau volume des NQNT s’enchaine par YAX3, dont le clip a été réalisé par nos confrères de Booska-P à Cuba (ici le making-of). Il s’agit là d’un de nos coups de cœurs. Bien que le titre soit sans queue ni tête, car il représente « Ya » multiplié par 3, « Ya Ya Ya » qu’il répète tout au long du morceau, ce dernier est quant à lui très personnel et sentimental et est pour l’instant le seul morceau clippé du projet.

                Par la suite, on a le morceau Berflam, « flamber » en verlan, où Vald montre ses talents de kickeur. Il fait partie des morceaux leakés et non mixés qu’on a retrouvé dans NQNT3, que Vald a décidé de remettre dans sa mixtape dans des versions plus « propres » (donc mixés, ndlr). Parmi eux on retrouve Rhumance, qui vient du mariage vocabulaire entre « Rhum » et « Romance », Foie gras, un morceau plus calme dans lequel on retrouve le « J'connais ma mission : plus jamais d'frissons devant l'addition » de son incroyable morceau L’addition avec Heuss L’Enfoiré, mais aussi Mana, un morceau qu’on a vraiment adoré. Par ailleurs, on a les titres MacDo qui reprend un certain Jean Teh du faux leak ou encore Baby Squirt du même nom, des morceaux qui illustrent bien cet aspect Ni Queue Ni Tête. Baby Squirt fait bien évidement référence à l’éjaculation féminine. Enfin, on a les morceaux Kamasutra qui reprend le morceau appelé Barracuda du leak, et Sombre Soirée qui viennent compléter cette liste de mises à jour de maquettes leakées. Sombre Soirée avait déjà tourné en boucle dans nos écouteurs lors du NQNT3, et il a bien entendu refait quelques tours dans nos oreilles avec cette meilleure version.

                Au-delà des morceaux « leakés » mixés, on y découvre aussi certains inédits : entre le No Tube Zone en référence à No Flex Zone de Rae Sremmurd ou encore Vlad on a de quoi lâcher des vraies gestuelles pour s’ambiancer. Ce dernier est un morceau ironique pour se moquer des personnes qui se trompent entre Vald et Vlad, cet humour était déjà résent dans le début du morceau Jentertein où il se moquait des gens qui continuaient à le caractérisé que pour son morceau Bonjour, avec la fameuse phase : « il a pas dit bonjour, du coup il s’est fait niquer sa mère », dans lequel il se moquait des rappeurs qui forçaient avec l’insulte « Nique ta mère ». Oui, notre analyse ressemble à Inception, y’a des morceaux dans le morceau.  

                Ce que 16 Mesures a beaucoup apprécié dans ce nouveau projet du rappeur d’Aulnay, c’est qu’il a offert trois pistes aux personnes qui l’entourent. Une forme de coup de pouce, une mise en avant mais aussi un remerciement. D’abord, ce premier coup de pouce est pour Suikon Blaze AD qu’on avait retrouvé sur les titres Blanc ou Offshore mais aussi sur l’album de Gringe sur Qui dit Mieux, il fait aussi ses backs en concert. On le retrouve en solo sur Dis-moi tout BB. Ensuite, Vald, offre la neuvième piste en guise d’Interlude à celui qui réalise depuis quelques temps 75 % de ses prods : Seezy, pour lui laisser parler son talent musical. Par ailleurs, on a une seconde interlude menée par Vald ce coup-ci, intitulée Molly interlude. Le dernier coup de pouce se trouve à la treizième piste, pour Sirius son autre beatmaker dans un très bon morceau intitulé Champignon. On l’avait par ailleurs retrouvé dans XEU sur Rituel.

                Enfin, ce nouvel opus des NQNT, se termine par Possédé et Rechute. Possédé est en réalité une nouvelle version du morceau du même nom de son dernier album XEU, une version plus sombre et plus calme, qui amène parfaitement le dernier morceau du projet : Rechute. Ce morceau est d’une mélancolie très puissante, un vrai cri de douleur, où le rappeur se remet en question sur qui il est, sur ce qu’il a fait, ce qu’il fait et ce qu’il fera, mais aussi sur comment ses fans le perçoivent notamment avec la phase : « Arrêtez d'vous persuader qu'j'suis un génie / J'suis qu'une arnaque, j'connais les codes qui font platine ».

                Pour conclure, cette nouvelle mixtape NQNT33 de Vald est encore une fois une réussite et représente vraiment bien l’aspect Ni Queue Ni Tête : entre une version 2.0 d’un morceau de XEU, des morceaux inédits aux musicalités surprenantes ou encore des mix de morceaux présents dans le leak appelé par son public NQNT3. Par ailleurs, c’est pour cette raison que l’album s’appelle NQNT33 et pas NQNT4, car le nombre de morceaux mixés ayant appartenu au leak est dominant, et il ressemble à une mise à jour du leak. Maintenant, on attend la suite avec une grande impatience…

5 Punchlines de NQNT33 sélectionnées par 16 Mesures

« Est-ce t'as déjà crié pour un autre ?

Est-ce que tu m'as d'jà pris pour un con ? » - YAX3

« "Je t'aime" se conjugue toujours au passé, toujours en hommage » - YAX3

« Ma bite rentre dans sa tête comme "Réseaux" » - Rhumance

« Tu t'fais ken dans plusieurs directions et puis t'applaudis à chaque élection » - Foie Gras

« Comment m'aimer pour c'que je suis si je n'suis jamais vraiment ?

Et vu qu'on m'aime pour c'que je dis, toujours peur de décevoir » - Rechute

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly