Return to site

xx5, le troisième album de georgio

LE NOUVEL ALBUM DU RAPPEUR A LA FINE PLUME

· Clément Damay

                Rappeur confirmé aux textes poétiques, cela fait maintenant plusieurs années que la musique de Georgio sillonne la France dans les oreilles des amateurs de rap. L’artiste du 18ème arrondissement revient ce 23 novembre avec un troisième album intitulé XX5 pour 25, l’âge du rappeur.

Connaître Georgio

                Né en 1993 aux Lilas en Seine-Saint-Denis, Georges Edouard Nicolo a.k.a Georgio pour nom de scène, grandit dans le 18ème arrondissement. Peu inspiré par les cours, il quitte l’école en classe de première pour se consacrer au rap. C’est dès ses 14 ans que Georgio écrit ses premiers textes, il intégrera par la suite la 75ème session, un collectif qui cherche à mettre en avant les rappeurs parisiens, parmi lesquels on a pu retrouver Lomepal, Sopico, Doums, Népal ou encore Hash24.

                Georgio qui sort son troisième album en 2018, a déjà dévoilé une multitude de projets par le passé. Son premier est Une Nuit Blanche, des Idées Noires en 2012, un projet qui regroupe des morceaux de 2009 à 2011. Il dévoile la même année le projet Mon Prisme, dans lequel on retrouve des morceaux comme Carpe Diem ou encore son célèbre Homme de l’ombre. L’année suivante, il dévoile Soleil d’Hiver, un projet en collaboration avec Hologram Lo’ qui comporte les morceaux Sex, Drug & Rock n’roll avec Alpha Wann, Vald et Lomepal et Saleté de Rap. En 2014, il sortira deux projets. Le premier est Nouveau souffle, une mixtape particulière car Georgio proposait chaque semaine à son public de choisir un instrumental parmi trois, sur laquelle il devait enregistrer un titre et le clipper, c’est comme ça que sont nés : Comme une balle avec Nekfeu ou Tu sais c’qui s’passe avec Vald. Le second projet de 2014 est A L’Abri, un EP de 9 titres qui comporte la Tour de Babel ou encore le titre éponyme du projet : A l’abri.

                Bleu Noir sera le premier album du rappeur du 18ème arrondissement. Un album très sombre, qui le propulsera encore plus sur le devant de la scène lui permettant de toucher un plus large public. Dans cet album on peut y écouter les morceaux Jeudi Gris, Dépression, Malik, Rêveur ou encore Héros. Le second album de 2016 sera certifié disque d'or, il s’intitule Héra et il comporte quant à lui beaucoup plus de messages d’espoir. L’album qui réunit les titres Héra, Brûle, L’or de sa vapeur rouge ou la Terre je la dévore, sera accompagné d’une réédition intitulée Hρα qui comporte Peu importe l’avenir ou encore Liberté invisible.

Analyse de XX5

                L’album qui comporte 18 titres dont un morceau bonus, s’ouvre sur le morceau Hier, un de nos morceaux préférés de l’excellent projet de l’artiste. Hier fait à la fois référence à son passé mais aussi à un retour à un flow qu’on retrouvait sur ses anciens morceaux. C’est d’autant plus un coup de cœur car le clip nous replonge dans les anciens clips de l’artiste. Ce morceau vient s’opposer à Aujourd’hui, un titre qui fait un état de ce qu’il est devenu et notamment qu’il est « toujours le même devant le miroir ». Cette phase résume parfaitement les trois premiers morceaux de l’album car Hier et Aujourd’hui sont séparés par le sublime titre Miroir.

Ce qui fait de Georgio un artiste complet, c’est sa diversité musicale. Dans cet album, le rappeur parisien nous propose des morceaux entrainants qui dégagent beaucoup d’énergies et où il démontre qu’il reste avant tout un rappeur comme sur J’en sais rien, J’me couche ou encore J’roule (qui reste un de nos titres préférés, ndlr). On a aussi des morceaux beaucoup plus obscurs comme Seul qui vient faire écho au morceau avec Isha, ou encore Haute couture où il nous parle des choix qu’il a du faire, des moments complexes qu’il a vécu, et aussi ce qu’il en a appris notamment avec la phrase : « Quand l'argent arrive, l'amitié s'emporte, quand l'amour s'défile, la liberté prend forme / Et quand tout s'résigne, t'es seul les mains dans les poches ». Par ailleurs, il a aussi incorporé au projet, Monnaie, un single qui nous a véritablement conquis, tout comme le morceau Ca bouge pas, où le rappeur nous raconte et nous décrit certains vécus sombres liés à la drogue, qu’il accompagne d’un doux refrain.

Un passé souvent exprimé dans ses morceaux comme dans le très bon Les yeux en face des trous rempli d’espoirs. Cet espoir très présent dans Héra est aussi très présent dans cet album : la volonté de ne jamais rien lâcher, de faire aux obstacles et aux réussites, mais surtout de faire les choses à 100% comme le dit si bien le morceau bonus du projet.

                Bien que l’artiste ait annoncé qu’XX5 serait un mélange entre Bleu Noir et Héra, que serait un album sans surprises ? La première surprise était sur Coup pour coup, la puissance que dégage le morceau est vraiment surprenante d’autant plus que cette puissance est posée sur une prod accompagnée d’une douce voix de femme. Ensuite, la seconde surprise fut le morceau Akira. Ce dernier, nous a complétement transporté : le piano, le choix de chanter sur ce morceau… Rien à dire, mise à part que c’est sublime et bien exécuté. Enfin, le morceau Prisonnier est une surprise surtout lyricale. Nous connaissions la superbe plume très poétique de Georgio, mais dans ce morceau elle est très flagrante, sur le combat et la souffrance face aux vices de la vie en faisant bien entendu allusion à d’anciennes relations amoureuses.

                Enfin, contrairement au projet précédent, Georgio a décidé dans ce troisième album de convier quelques artistes pour l’accompagner. Au-delà des présences de Vladimir Cauchemar, Diabi ou encore VM The Don aux prods, on a aussi la présence d’Isha, de Vald et de Victor Solf. Le rappeur belge est présent sur le titre Dans mon élément, un très bon morceau qui parle de la pression de la société et une volonté des deux rappeurs de rester loin de cela pour éviter la négativité de cette dernière. Le second guest est Vald sur le morceau Barbara. Au début de leurs carrières respectives, Vald et Georgio ont réalisé un grand nombre de freestyles en commun, mais depuis leurs succès, on ne les avait pas retrouvés sur un titre commun. Mais cette attente a été largement justifiée au vu de cette superbe collaboration avec des couplets majestueux sur une prod surprenante. L’ultime invité du projet est Victor Solf, le chanteur du groupe Her (si vous ne connaissez pas alors allez vite écouter, ndlr) sur le tendre 31 janvier, dont Georgio parle de sa relation amoureuse.

Pour conclure, ce troisième album de Georgio est sans aucun doute un des meilleurs albums de l’année et le meilleur projet du rappeur parisien. Entre des couplets rappés et toujours aussi poétiques, accompagnés de sublimes mélodies sur les refrains, des morceaux divers et variés ainsi qu’un choix juste des invités, tout est réuni pour former un incroyable projet. Un incroyable projet qui s’intitule XX5.

5 Punchlines de XX5 sélectionnées par 16 Mesures

« Le temps n'efface pas tout, il est plutôt dévastateur » - Hier

« J'habite un film où il n'y'a pas d'acteurs, où les mauvaises actions n'entraînent que des larmes » - Dans mon élément

« Mourir incompris ou dans ma quête, peu importe, mes raisons d'vivre sont en moi » - Haute couture

« Quand l'argent arrive, l'amitié s'emporte, quand l'amour s'défile, la liberté prend forme

Et quand tout s'résigne, t'es seul les mains dans les poches » - Haute couture

« On use de nos voix même si l’silence est d’or » - 31 Janvier

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly